Mimesis

CONGRES 2014
Rencontres avec Otto ZUHR (Munich)


JEUDI 16 OCTOBRE 2014

MATINEE :

Groupe Smile (Paris) : « La biomécanique en dentisterie restauratrice : en quoi l’omnipraticien est-il concerné? » : Hélène FRON, Gil TIRLET, Jean-Pierre ATTAL.

La biomécanique étudie les propriétés mécaniques des organismes vivants. Dans le domaine de la dentisterie restauratrice, ce champ disciplinaire s’intéresse aux relations existantes entre les structures des tissus dentaires et leurs comportements face à une sollicitation mécanique. Après un rappel sur les notions élémentaires de contraintes, nous décrirons la chaîne d’amortissement des contraintes faisant intervenir l’émail, la jonction amélo-dentinaire, la dentine, la cavité pulpaire, le desmodonte ainsi que l’os alvéolaire. Puis en décrivant précisément la structure et la composition de chacun de ces éléments nous découvrirons des comportements étonnants de la dent restaurée, avec à la clé, de nombreuses applications dans notre quotidien.

En nous appuyant sur l’anatomie de l’émail et sur les études les plus récentes (Bajaj et Arola), nous discuterons des évolutions des fissures amélaires.

Nous montrerons comment la dent restaurée subit les contraintes de la mastication et comment et pourquoi dans certaines circonstance une fissures peut se propager jusque dans la dentine.

Symbiose (Bordeaux) : « Apport du numérique : projet prothétique à l’esthétique finale » : Jean-Philippe PIA, Antonio DOS-SANTOS, Arnaud SOENEN, Jean-François LASSERRE.

Au cours des dernières années, notre profession nous a inévitablement amenés à intégrer dans nos pratiques les techniques de Conception et de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO). Leur progression et leur développement permettent aujourd’hui de proposer des applications de plus en plus étendues. La modélisation et la conception virtuelle des restaurations entraînent une simplification des protocoles de laboratoire, les rendant plus accessibles au praticien et renforçant ainsi le lien cabinet-laboratoire. Flux numérique et flux conventionnel, par leur complémentarité, repoussent un peu plus la qualité de nos restaurations.

Au travers de plusieurs cas cliniques, nous détaillerons les possibilités apportées par l’exploitation des données numériques et des nouveaux matériaux accessibles par CFAO. Nous analyserons ensuite les avantages et les limites de ces systèmes ainsi que les perspectives qui nous sont offertes.

DU Strasbourg : « Intérêt du pilotage séquentiel des extractions dans les réhabilitations implanto-prothétiques » : Etienne WALTMANN, Olivier ETIENNE, Charles TOLEDANO.
Mimesis (Aix-Marseille) : « La biomécanique en dentisterie restauratrice : en quoi l’omnipraticien est-il concerné? » : Hélène FRON, Gil TIRLET, Jean-Pierre ATTAL.

Actuellement, les candidats à l’édentation totale n’acceptent plus de montrer leur infirmité en restant plus ou moins longtemps édentés. C’est pourquoi les possibilités offertes par nos techniques de prothèse immédiate permettent d’envisager l’amélioration de l’esthétique ainsi que le rétablissement d’une fonction satisfaisante par la mise en place de prothèses répondant à tous les critères qualitatifs d’une prothèse complète classique. En effet, cette technologie permet de garder en place jusqu’au dernier moment les références pré-extractionnelles par l’intermédiaire de clés en élastomères.

Les résultats obtenus par une élaboration prothétique rigoureuse, associée à une technique chirurgicale précise, utilisant un guide, réplique exacte de la prothèse, permettent d’affirmer que le phénomène de résorption dû à l’intervention peut-être entièrement guidé et contrôlé. Cela supprime ainsi la nécessité de réaliser une prothèse provisoire tant sur le plan fonctionnel que sur les plans esthétique et psychologique. Ainsi conçue,  la prothèse complète immédiate permet d’assurer dans les meilleures conditions le passage de l’édentement partiel à l’édentation totale et sert de référence pour une éventuelle planification implantaire.


APRES-MIDI :

– Le débat : La nouvelle nomenclature CCAM et le nouveau devis conventionnel? animé par Jean-Pierre ATTAL.

  • Les 3 ateliers animés par plusieurs « experts » :
  • « La dentisterie contemporaine au quotidien et en live » atelier vidéo animé par SMILE
  • « Temporaires sur implants » animé par MIMESIS
  • « L’analyse esthétique informatisée : une aide à la communication praticien-patient et praticien-laboratoire » animé par le DU Esthétique de Strasbourg et Didier CRECENZO.

Les ateliers ne sont pas des travaux pratiques mais des ateliers de discussions et démonstrations.


VENDREDI 17 OCTOBRE 2014 :

Otto ZUHR : Plastic Periodontal and implant surgery : contemporary strategy for biological and esthetic long term success (conférence traduite en français par le Dr Marie-Pascale Hippolyte)

zuhrThe increasing possibilities in dentistry through innovative technologies and scientifically developed forms of therapy go hand in hand with an increase in patients demands.

Modern restorative and surgical methods allow both significantly less invasive and aesthetically better results today.

This concerns not only the character of the white aesthetics, meaning the teeth themselves, but also the appearance of the surrounding soft tissue of teeth and implants.

Current challenges to generate a natural appearance are the thickening of the vestibular soft tissue, predictable coverage of recessions and the formation of a harmonious gingival contour with long-term papilla preservation.

In addition to the esthetic effect of the soft tissue, a protective effect on the underlying hard tissues is required.

To optimize the red esthetics, refined techniques such as new flap design and suture techniques, as well as improved materials such as finer sutures and microsurgical instruments may serve us.

Content of this lecture are the indications, advantages, and limitations of currently available resources in plastic esthetic periodontal surgery.


SAMEDI 18 OCTOBRE 2014 :

LIVE SURGERY : 2 interventions sur Patients par Otto ZUHR.


LIEU :

16 et 17 octobre 2014 : Grand Hôtel du Roi René – Aix-en-Provence
18 octobre 2014 : Continuum, Aix-en-Provence

Les groupes Smile, Symbiose, DU esthétique de Strasbourg et Mimesis ont présenté de nouvelles études.
Ces 2 jours de congrès ont été suivis d’une journée de Démonstrations en direct, 2 interventions pratiquées par le Dr ZUHR, le samedi 18 octobre, au Continuum.